Comment bien choisir sa chemise ?

Comment Bien Choisir Sa Chemise

Messieurs, ce n’est un secret pour personne : la chemise est un must-have pour tous les hommes. Qu’elle soit décontractée, formelle ou habillée, c’est un vêtement intemporel. Mais attention, elle doit être choisie avec soin et certains critères bien précis ! Finitions, couleurs, qualité, coupe, sont des éléments essentiels que nous devons prendre en compte dans le choix de notre chemise.

Quelle chemise choisir ?

Avant d’enter dans la partie technique du choix de la chemise, faisons un petit retour dans l’histoire de la chemise et ses symboles.
La chemise était un vêtement qui existait avant le Moyen Age, et n’était utilisé que comme sous-vêtement ou comme chemise de nuit (d’où le nom). C’est au XVIIIe siècle que la chemise devînt un vêtement à porter de jour. A partir de la moitié du XIXe siècle, la chemise commença à être taillée pour s’adapter à la forme du corps et à arborer des designs plus colorés et techniques.
La chemise vécut une véritable transformation après la Première Guerre Mondiale avec l’apparition de rangée de boutons sur le devant.
Aujourd’hui, la chemise est devenue une véritable pièce de mode. C’est un vêtement qui a su se diversifier pour plaire au plus grand nombre d’entre nous. Désormais, chaque homme peut trouver LA chemise qui lui correspond en sur-mesure ou prêt-à-porter.
Alors comment la choisir et quels sont les détails importants à ne pas oublier ? Je vous dis tout.

Quelle matière choisir ?

La qualité de la matière est un élément déterminant dans le choix d’une chemise. En effet, ce vêtement est en contact direct avec la peau, il est donc essentiel qu’il soit adapté à celle-ci et à nos préférences.*

Le coton

Le coton est la première matière conseillée lors de l’achat d’une chemise. C’est une fibre résistante et agréable à porter. En plus de cela, c’est un tissu d’origine végétale très doux au toucher. Le seul inconvénient ? Il n’est pas connu pour être un bon isolant.

Le lin

Le lin est une matière idéale pour les saisons chaudes. C’est une matière légère qui apporte de la fraîcheur. Attention cependant, le lin est fragile et se froisse plus facilement, bien que certaines chemises dans cette matière se portent légèrement froissées.

La laine

A l’inverse d’un lin, la laine permet d’avoir chaud. Elle est utilisée le plus souvent pour les habits d’hiver comme les pulls. La laine de type Mohair ou Flanelle est cependant utilisée pour les pièces épaisses. La chemise dite de bûcheron à carreaux est un incontournable de ce style.

La soie

La soie donne un aspect brillant au vêtement. C’est une matière souvent utilisée pour les chemisiers pour femmes ou les cravates. Chez les hommes, ce sont souvent les chemises de soirées qui sont réalisées en soie. C’est une matière très confortable mais au tarif plus élevé que les autres, il fallait s’en douter.

Les matières synthétiques

L’acrylique, le polyester ou encore l’élasthanne, sont des matières fabriqués à partir de fibres synthétiques. Elles produites grâce à la synthèse de composés chimiques. Elles sont un peu moins confortables à porter, surtout si on compte garder sa chemise une journée entière. Le polyester lui, présente des qualités non négligeables : isolation thermique, résistance à l’usure ou encore infroissable. Les chemises produites dans ces différentes matières ont des prix plus abordables mais attention, la qualité sera certainement moindre et le choix pour votre notamment n’est que peu conseillé de par son manque de qualité et d’élégance.

Quelle coupe de chemise choisir ?

Pour choisir la bonne chemise, il est essentiel de s’intéresser à la coupe. Il est nécessaire d’adopter un modèle adapté à sa morphologie.

La coupe droite

La coupe droite est l’une des plus appréciées des amateurs de chemises. Elle se caractérise par une forme droite sans ajustement au niveau du buste. Elle convient aux hommes forts mais aussi à ceux qui ont du ventre. Dans ce modèle, ce sont nos épaules qui guident cette coupe. Donc, si on a des épaules plus larges que notre bassin, la coupe droite est parfaite !

La coupe cintrée

C’est une forme de chemise plus près du corps. En effet, elle se resserre sur les côtés mais aussi au niveau de l’emmanchure. Elle est déconseillée pour les hommes qui ont des poignées d’amour mais également pour les hommes trop fins pour qui le cintrage accentuera davantage la taille.

Petite astuce : l’idéal est de la porter avec le col déboutonné (juste le premier bouton) afin d’accentuer le côté athlétique du buste.

La coupe ajustée

Cette coupe est légèrement plus resserrée autour du buste que la coupe droite. Elle met bien en valeur la silhouette sans être trop cintrée, ce qui est idéal s’il faut porter le combo costume et cravate.

Pour être sûr d’avoir choisi la bonne coupe voici quelques petites astuces :

  • Il n’y a pas d’excès de tissu au niveau des aisselles et au dos,
  • Les manches s’arrêtent au niveau du cubitus,
  • On peut placer un doigt entre notre cou et le col,
  • Il ne faut pas de tension sur les boutons lorsqu’ils sont noués.

Quel col de chemise choisir ?

On aurait tort de croire que l’on peut choisir une chemise sans se préoccuper du col. Aujourd’hui, il existe une grande variété de chemises et autant ou presque de genre de cols. Abordons ensemble les cols les trois plus importants sur lesquels se concentrer lors du choix de la chemise idéale.

Le col italien

C’est un col plutôt large et évasé. Idéal pour laisser passer une cravate plutôt large, il est considéré comme un col très formel. La chemise à col italien peut aussi se porter col ouvert. Il ne convient pas aux hommes dotés d’un fort tour de cou, mais est idéal pour les visages longs.

Col français

C’est un col reconnaissable par son ouverture inférieure à 90°. Il est droit et court et c’est un col qui offre l’avantage d’être passe-partout et de s’accorder facilement à tenue. Il se porte aussi bien ouvert qu’avec une cravate, peut être adopté en toute occasion et convient à peu près à toutes les morphologies. De ce fait nous pouvons dire que c’est un col passe-partout.

Col américain

Contrairement aux cols français et italiens, c’est un col mou, dépourvu de baleine. Ses deux pointes sont boutonnées à leur extrémité. Il est dit « décontracté » et se porte sans cravate : à éviter donc lors d’une cérémonie traditionnelle. Il convient aux visages ronds ou carrés.
On retrouve également d’autres cols comme les cols cutaway, club ou encore officier.

Le cols cutaway est un col plus évasé que le col italien, il met parfaitement en valeur la cravate ou le nœud papillon. Le second, appelé col club, est l’équivalent masculin du col claudine.

Enfin, je m’arrête sur ce dernier point particulièrement : le col officier fait des merveilles. Très tendance, la chemise à col officier homme est devenue le modèle phare qui donne un style décontracté. Il doit rester sans accessoire comme une cravate par exemple, parfaite pour un mariage, mais peut être moins pour la chemise du marié si la cérémonie est traditionnelle et qu’il porte donc un costume.

Emmanchures et à la manchette !

Après avoir soigneusement sélectionné la matière, la coupe et le col de votre chemise, il est important de porter une attention toute particulière aux emmanchures et à la manchette.

Si vous êtes moins familier sur ce type de détail, sachez qu’il existe deux types d’emmanchures. En général, la couture de la manche (en dessous le long du bras) est dans le prolongement de la couture qui réunit les pans avant et arrière de la chemise. On retrouve également des emmanchures dont la couture est décalée pour éviter de superposer trop de couches de tissus (cela améliore aussi le repassage). Vérifiez aussi la manière dont la chemise est cousue au niveau des emmanchures : il est conseillé de choisir des chemises aux coutures denses et peu visibles. On retrouve d’ailleurs souvent deux types de coutures : la double surpiqûre et la couture anglaise. Pour une belle chemise, le mieux est de voir le moins de coutures et de détails de confection possible.

Concernant la manchette, il est là aussi, possible de «personnaliser» sa chemise. Il existe trois types de manchette :

  • La manchette simple à coins arrondis, cassés ou carrés,
  • La manchette rabattue qui se ferme avec des boutons,
  • La manchette napolitaine qui se situe entre la simple et la rabattue.

Plus généralement, il est conseillé de prêter attention à ce que la manchette soit cousue avec au moins deux ou trois plis. En effet, cela permet d’éviter que la manche ne soit trop large ou bouffante.

Les petits détails de la chemise qui font la différence

Pour une chemise encore plus à votre image, il est possible d’y ajouter quelques finitions. Certaines marques proposent l’ajout d’initiales. Le plus souvent, les clients choisissent d’inscrire leurs initiales sur la manche, au niveau du 4ème bouton ou sur le torse, côté gauche. On les retrouves particulièrement sur les modèles de chemises italiennes.

Il est aussi possible de choisir d’intégrer une poche à sa chemise. Une poche retient l’attention sur l’avant de la chemise. Elle est très pratique et idéale pour des chemises plus décontractées. Enfin, gardez un œil également sur les boutons, notamment la manière dont ils sont cousus, la couleur ainsi que la matière. De même que pour les boutons de manchette, un petit plus qui fait toute la différence.

Acheter une chemise peut paraître simple, mais choisir la bonne est plus compliqué. Nous avons réuni dans cet article, les points les plus importants pour choisir une chemise adaptée à son style et à sa morphologie.

Il faut garder en tête que n’importe qui peut trouver LA chemise qui lui conviendra !

Crédit photo : Laurent Brouzet