Mariage

La fin des cadenas du Pont des Arts

pont des arts

C’est sous un magnifique soleil qui illumine notre capital que débute aujourd’hui les travaux afin de décrocher les cadenas posés par les couples amoureux aux barrières grillagées du Pont des Arts.

Depuis 2008 les couples du monde entier se rendent sur le Pont des Arts pour y accrocher un cadenas et ainsi sceller leur amour. Ces « cadenas d’amours », souvent marqués des prénoms ou initiales des amoureux à l’indélébile, sont accrochés et la clé jetée dans le fleuve par-dessus cet édifice qui relie le quai Conti aux quais François-Mitterrand.

Le romantisme pèse lourd

Le revers de cette profusion d’amour est le risque d’une dégradation du patrimoine sans compter le risque pour la sécurité des visiteurs. « On va retirer près d’un million de cadenas, soit 45 tonnes », explique Bruno Julliard le premier adjoint à la mairie de Paris et en charge de ce chantier.

Les travaux débutent aujourd’hui et devraient durer une semaine. Dans un premier temps les grilles seront remplacées par des panneaux en bois « artistiques ». Puis cet automne, définitivement remplacées par des panneaux vitrés.

Plus de cadenas, mais un site web

Afin que Paris reste la capitale de l’amour et du romantisme, la maire tente une initiative digitale en lançant le site LoveWithoutLocks (l’amour sans cadenas). Cette campagne invite les amoureux à témoigner leurs sentiments en prenant un « selfies » associé lors de la publication au hashtag #lovewithoutlocks sur Twitter ou Instagram pour que la photo s’affiche sur ce mur « social ».
Les photos seront stockées à vie en ligne plutôt que sur la grille d’un des plus beaux ponts de Paris.

lovewithoutlocks

De votre côté, que pensez-vous de cette décision ?

Je vous invite à lire
4 Commentaires
  • Reply
    Pam
    1 juin 2015 at 13 h 56 min

    Oh non c’est trop triste, C’était vraiment joli à voir ! Et en plus ils vont retirer notre cadenas !

  • Reply
    Titeperrine
    15 juin 2015 at 16 h 59 min

    Un symbole d’amour et de romantisme à la française qui s’éteint…

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.